Ma grand-mère était un cordon bleu.

Je me souviens qu’elle passait des heures dans son arrière cuisine.

Lorsqu’elle préparait un plat en sauce, je tournais autour d’elle.

Alors elle me prenait dans ses bras, m’embrassait, faisait tourner la cuillère en bois, encore et encore, puis me faisait goûter directement, avec cette même cuillère, ce qu’elle avait préparé avec amour.

Je fermais les yeux, elle glissait la cuillère en bois dans ma bouche, et un  Mmmmm en sortait  !!!

Je vous livre, ici, la recette de sa daube.

 

Trip-de-France-Daube.20724-l430-h274-c

Ingrédients pour 4 personnes :                                                                                                                                                                                                                                                                        
500 gr de joues de boeuf
quelques morceaux de talon de jambon de Bayonne
1 lite 1/2 de vin rouge, préférez du Buzet
2 beaux oignons
2 clous de girofle
3 carottes
quelques cèpes ou giroles séchés, ou les deux
2 zestes séchés d’orange non traitée
2 feuilles de laurier
2 branches de thym
1 cuillère à soupe de maïzena
4 carrés de chocolat noir

 

Préparation :

La veille, dans un plat creux en terre émaillée ou en verre, mettre à mariner dans le vin rouge, la viande coupée en morceaux de 3cm pendant 18 à 24h ;

ajouter les carottes coupées en rondelles, les oignons coupés en quartiers, le thym, le laurier, les clous de girofle et les zestes d’orange séchés ;

le lendemain, sortir la viande  et la faire revenir doucement, dans une cocotte en fonte émaillée, avec les morceaux de jambon puis verser le jus de marinade et quelques cèpes ou girolles séchés, réhydratés ;

laisser mijoter à feu doux pendant 6 heures minimum ;

lier la sauce avec les carrés de chocolat noir, et la maïzéna délayée dans un peu de sauce froide.

Laisser reposer quelques heures, et servez réchauffé, accompagné de pomme de terre vapeur.

Bon appétit ! Régalez-vous !

 

Vous pouvez multiplier les quantités pour les mettre en conserves :

mettre en bocaux la daube déjà cuite ;

faîtes pasteuriser les bocaux pendant trois heures à 110°c. La viande n’en sera plus que moelleuse !

 

72659018_p mon blog se nourrit de vos commentaires copie

6 Comments on Recette : La daube de ma grand-mère

    • Bonsoir Dune.
      Je mets la largeur de 3 à 4 quartiers d’orange.
      Je trouve que cela atténue l’acidité ou l’amertume présente dans la sauce.
      A bientôt 🙂

  1. J’adore la daube, dommage que mon mari n’aime pas trop ça.
    Tant pis pour lui, je me fais quand même plaisir de temps en temps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *