Des penseurs, écrivains, philosophes, scientifiques et historiens cosignent, sous l’égide de la Fondation 30 Millions d’Amis, un manifeste réclamant que les animaux soient enfin reconnus comme des êtres « vivants et sensibles » dans le Code civil.

 

photos code civil
Photo : © camophotographie – Fotolia.com

Le Code civil considère encore les animaux comme des « biens meubles », au même titre qu’une armoire ou une chaise. « Cela paraît insensé et pourtant il s’agit bien d’une anomalie de notre droit. Ce que n’a jamais cessé de dénoncer la Fondation 30 Millions d’Amis qui se bat pour que les animaux soient enfin considérés comme des êtres vivants et sensibles » précise Reha Hutin, présidente de la Fondation….                                                                                                                                                                                  

Le Code civil, pilier du droit français, ne prévoit que 2 régimes juridiques : celui des « Personnes » et celui des « Biens » incluant les animaux. Au regard de ce texte, il n’y a donc aucune différence entre une table et un animal ! Comment, alors, protéger efficacement les animaux ?

 

À travers cette pétition, la Fondation 30 Millions d’Amis demande à la Garde des Sceaux de :

  • Modifier d’urgence le Code civil
  • En créant une 3ème catégorie pour les animaux, distincte des « Personnes » et des « Biens »
  • Reconnaissant les animaux comme des êtres vivants et sensibles

Aujourd’hui, avec vous, nous pouvons gagner ce combat. Le mouvement est en marche et prend de l’ampleur… Mais nous avons besoin d’1 million de signatures pour faire entendre la voix des animaux aux pouvoirs publics et au législateur !

   Fondation 30 Millions d’Amis

 

90 % des Français approuvent cette requête et 24 intellectuels se mobilisent.

Alors,si comme moi, vous voulez que le statut de vos amis change, SIGNEZ la pétition !

Moi je l’ai fait ! A vos claviers !

Un simple clic ci-dessous,et c’est fait !  😉

 PETITION

 

6 Comments on Pour un nouveau statut juridique de l’animal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *