Les 7 péchés capitaux au Vice Versa Hotel à Paris

♥   ♥ 

.

Si je vous dis, capiton, croisillon, nœud papillon, ou encore rose et noir en déco, à qui pensez-vous ? A Chantal Thomass bien sûr !

C’est le jeu choisi par la créatrice de lingerie qui a décoré l’hôtel Vice Versa en nous amenant sur le terrain des sept péchés capitaux.

7 péchés capitaux et 7 étages, voilà qui tombe à propos ! Chaque étage du Vice Versa Hôtel Paris vous plonge dans l’univers d’un péché.

Une expérience assurément luxueuse, gourmande et paresseuse, une véritable parenthèse de féminité et de poésie au cœur de la capitale.

Avec son parti pris déco très fort, cet hôtel original ne manque pas de nous inspirer pour rendre notre décor plus féminin à la maison.

Entrons et laissons nous surprendre…

Les salons

la gourmandise
la gourmandise pour la salle du petit déjeuner

le paradis, dans le l’univers ouaté et immaculé du Honesty Bar
le paradis, dans le l’univers ouaté et immaculé du Honesty Bar

Les chambres

chambre colère
chambre colère
chambre luxure
chambre luxure
chambre paresse
chambre paresse
viceversa_07 chambre paresse
chambre paresse

chambre orgueil
chambre orgueil
chambre gourmandise
chambre gourmandise
chambre envie
chambre envie
chambre avarice
chambre avarice

♥   ♥ 

.

UNE EXPERIENCE VERYCHIC !

Chantal Thomass, créatrice de lingerie de luxe, connue pour ses dessous dessus et son sens du chic canaille, nous invite dans un hôtel boudoir, glamour et ludique. Le postulat de base, 7 étages/7 péchés, l’a en effet beaucoup amusée. Elle a créé un décor sur mesure et soigné chaque détail pour nous donner ENVIE d’accéder à de belles nuits. De là à dire comme Saint Thomas d’Aquin que le péché capital conduit par nature à d’autres péchés…Au Vice Versa, elle ne fait pas dans la dentelle, le thème est décliné du sol au plafond. Parfois féminines, parfois coquines, les 37 chambres sont de luxueux écrins bucoliques ou chromatiques, drolatiques ou féériques. Pas AVARE de confort, la décoratrice a aménagé ces chambres avec le wifi gratuit, un écran plat diffusant les chaines câblées et une douche à l’italienne. Les billets de banque habillent l’AVARICE façon caverne d’Ali Baba. La COLÈRE teintée de rouge & noir a les yeux revolver et tague les œuvres d’art. L’ORGUEIL nous met en scène dans les ors et les apparats d’un roi – ou d’une reine. L’ENVIE parle aux shopping addicts heureuses dans la capitale de la mode. La PARESSE nous donne envie de vivre une vie flâneuse et frivole de papillon. La LUXURE habille sa petite vertu de rose et de satin.Loin de nous juger cet hôtel nous amène directement au paradis, dans l’univers ouaté et immaculé du Honesty Bar. Même les licornes oublient les couleurs de l’arc en ciel pour prendre une blancheur candide, mais rassurez-vous c’est bien le paradis, on y sert de délicieux élixirs. Au sous-sol c’est l’enfer, enfin je dirais plutôt c’est d’enfer : la noirceur et le dépouillement servent à habiller le hammam, délicieux et bienfaiteur !La GOURMANDISE est évidemment retrouvée au petit-déjeuner. On se retrouve comme une Alice aux pays des merveilles dans une maison de poupée en sucre candy grandeur nature pour déguster ses tartines de confiture. C’est un endroit de conte de fée qui donne le droit de tremper les gâteaux dans son café et de lécher ses doigts sucrés par les viennoiseries.
Nous sommes dans le 15ème arrondissement tranquille, voir pépère, mais c’est oublier qu’à Paris les voies souterraines nous emmènent droit au but. Je ne m’écarte pas dans la LUXURE mais rappelle juste que la station de métro Convention, à 500 mètres de l’hôtel, est sur la ligne 12 qui va directement à Montparnasse, pour avoir le bonheur de céder à l’ENVIE en descendant la rue de Rennes et en flânant dans Saint Germain des Près. Ensuite c’est Sèvres Babylone pour un accès privilégié au Bon Marché, qui peut se faire aussi en longeant l’agréable rue du Bac si on descend à l’arrêt du même nom. Assemblée Nationale si on veut faire le tour des Bouquinistes (j’imagine que ce n’est pas pour voir Claude Bartolone ?), Concorde et nous remontons les Champs Elysées, Madeleine et nous dinons chez Senderens (au diable l’AVARICE), Pigalle et… non ! On n’en revient pas à toujours au même thème, c’est la PARESSE qui se fait sentir et nous retournons sagement nous coucher. Ne soyez pas en COLERE pour ce retour raisonnable, peut-être que certains d’entre nous travaillent demain et qu’ils seront ORGUEIL-leux d’avoir choisi un hôtel à seulement 5 minutes à pied du parc des expositions de la Porte de Versailles. Chaque bonne chose a une fin, mais avec un vrai goût de reviens au Vice Versa.
Constance Billet – Correspondante VERYCHIC

 

♥   ♥ 

 

Cet univers m’a enchantée !

Avec l’envie d’y passer une nuit pour un anniversaire de mariage.

Dans la chambre « Luxure », évidemment !

.

Et vous ?

Laquelle choisiriez-vous ?

.

♥   ♥ 

.

Pour en savoir davantage, ou réserver :

Hôtel Viceversa – PARIS

 

6 Comments on Ambiance chic et glamour au Vice Versa Hotel à Paris

  1. Je craquerai pour les chambres gourmandise ou orgueil 🙂 les deux sont vraiment classes et belles !

    Par ailleurs, ton blog est juste génial j’adore 🙂 je vais prendre le temps de le parcourir et continuer à le découvrir.

    Bises

    • Difficile de choisir, elles sont toutes originales et belles !
      Je te remercie pour le compliment, et je te le retourne pour ton blog.
      J’ai beaucoup de plaisir à « m’y promener », j’adore ton humour !!!

      A bientôt et bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *